Papaye

La papaye est le fruit comestible du papayer (Carica papaya), un arbre originaire du Mexique.
C’est une baie savoureuse, généreuse en saveurs complexes, ovoïde ou arrondie, de 21-31 cm de long, à la pulpe comestible, pouvant peser à peu près un kilogramme (et parfois jusqu’à 5 kg) et renfermant de nombreuses graines noires entourées d’un mucilage. A maturité, les papayes sont vert jaunâtre, avec une chair juteuse, jaune orangé.
La production mondiale était d’environ 9 millions de tonnes en 2008 avec l’Inde comme plus important producteur (2,7 mio de tonnes), suivi du Brésil (1.9 mio) et du Nigéria (765 000 tonnes).

Le latex en pharmacologie

Le latex est recueilli en incisant les fruits encore verts. Il coagule rapidement et est récupéré par raclage et séchage au soleil ou artificiellement. Du suc de papayer ainsi obtenu, on extrait une protéase attendrissante appelée papaïne, formée de 212 acides aminés et la chymopapaïne, une protéase de 218 acides aminés, utilisée en chimionucléolyse (traitement des hernies discales). La papaïne est inscrite au codex français depuis 1937.

Selon Bruneton, « La papaïne, seule ou associée, est proposée en thérapeutique digestive et en diététique comme enzyme de substitution en cas d’insuffisance gastrique ou duodénale : traitement symptomatique des troubles dyspeptiques. En usage local, elle entre dans la formulation de traitement d’appoint des affections limitées à la muqueuse de la cavité buccale et de l’oropharynx, de suites opératoires, de lésions buccales accidentelles ; détersive et cicatrisante, elle est alors associée à un antibiotique et au lysozyme. »

Alimentation

  • Ce fruit légèrement âcre se consomme nature, comme le melon, ou accompagné d’un filet de jus de citron. Les graines sont habituellement retirées, mais elles peuvent être consommées tel quel en assaisonnement. Elles ont un goût poivré légèrement sucré.
  • Il sert de base aussi à la salade thaï, le som tam.
  • Le latex de la papaye verte peut aussi être utilisé dans la fabrication du chewing-gum.
  • La papaïne présente dans la papaye verte peut servir à attendrir la chair de pieuvres mise à mariner avec des morceaux de papaye verte.

Usages traditionnels

A l’époque précolombienne, les peuples Caraïbes employaient le fruit vert en cataplasme contre les zones rougies de la peau et contre les troubles gastro-intestinaux. Pour attendrir la viande crue, ils l’enveloppaient dans des feuilles de papayer avant de la consommer. Cet usage est longtemps resté une tradition aux Antilles.

Dans toutes les Caraïbes, les graines et le latex du fruit sont conseillés comme vermifuge. Le jus du fruit ou une infusion des feuilles est traditionnellement recommandé dans les affections hépatiques, les dyspepsies, les coliques et les ulcères de l’estomac.

En usage externe, le fruit écrasé est appliqué sur les furoncles, les abcès. Le latex appliqué sous forme d’hydrogel sur les brûlures favorise la guérison.
Plus d’information

Cet article est publié dans Fruits, Garde-manger
Tags .
Mettre ce lien en signet.

Commentaires fermés.

RECETTES RÉCENTES

Smoothie Orange-Grenade

Smoothie Orange-Grenade

Smoothie Orange-Grenade Type de repas: smoothie Nombre de portions: 1-2 Smoothie de saison plein de vitamines pour passer l’hiver. Equipement Blender à haute vitesse, Extracteur de jus Ingrédients 2 oranges 1 grenade 1 banane 1  tasse d’eau Marche à suivre … Lire la suite »

Crème au chocolat

Smoothie sous les tropiques

Crème au chocolat Type de repas: dessert Nombre de portions: 2 Dessert pour assouvir vos envies de chocolat… Equipement Blender à haute vitesse Ingrédients 1 gros avocat, mûr 1/4 tasse de poudre de cacao crue 1/4 tasse de noix de … Lire la suite »

Smoothie sous les tropiques

Smoothie sous les tropiques

Smoothie sous les tropiques Type de repas: smoothie Nombre de portions: 2 Faisons durer l’été, le temps d’un smoothie… Equipement Blender à haute vitesse Ingrédients 1 tasse de noix de cajou, trempées pendant 2 heures 1 1/2 tasse d’eau 1 … Lire la suite »